• [Séoulbeats] Je vous salue "The Great Seungri"

    Pour ceux qui l'ignorent, au-delà des thèmes et des métaphores du rêve américain, The Great Gatsby est d'abord une histoire d'amour et une tragédie.

    Le pauvre Jay Gatsby fait la connaissance de la belle Daisy et ils tombent amoureux, mais Gatsby est envoyé pour servir à la Guerre. Quand il revient, décoré mais toujours pauvre, il découvre que Daisy en a épousé un autre. Sans se décourager, Gatsby se réinvente, espérant que cela suffira pour que Daisy entende parler de sa richesse et revienne dans ses bras. En fin de compte, ce n’était pas le cas et le roman se termine par sa disparition tragique. 

    Pendant tout ce temps, méritait-il le titre de "Great" ? Oui, car il incarne le fait de passer de la misère à la richesse. Il n'a jamais cessé de pourchasser son rêve. Mais il a échoué. Il n'a pas eu la fille. Sa fortune n’est pas une fierté, étant donné qu’il ne l'a pas gagné honnêtement. Seul son père a pris la peine d’assister à ses funérailles, malgré les fêtes somptueuses qu’il organisait où même les non-invités étaient les bienvenus.

    [Séoulbeats] Je vous salue "The Great Seungri"

    Compte tenu du titre de cet album, il est difficile de ne pas se demander si Seungri, comme Gatsby, mérite également le terme "Great".

    Dans un certain sens, il est facile d'établir des parallèles entre leurs histoires. Bien qu'il soit souvent éclipsé musicalement par les autres membres de BIGBANG, il se rattrape par sa personnalité et son charisme, se jetant dans tous les passe-temps et activités commerciales qu'il imagine. Il possède une chaîne de ramen, de multiples cafés et bars. Il est le propriétaire du label mondial de DJ Natural High Records, puis le PDG de la filiale de YG Entertainment, YGX. Il est difficile de ne pas être impressionné par son succès.

    Pourtant, il est avant tout une idole, et le fait est que sa discographie en solo est moindre - en comparaison avec celle de BIGBANG -. Ne vous méprenez pas, Let's Talk About Love était bon, et "GG Be" est l'une de mes chansons préférées, mais sur certains titres, je ne peux pas me défaire du sentiment que d'autres chanteurs pourraient faire mieux. En termes simples, contrairement à Rise et Kwon Ji-Yong, l'album ne s'est pas démarqué comme quelque chose que seul Seungri pouvait accomplir.

    Et puis vint The Great Seungri. En bref, je suis prêt à accepter Seungri, parce que j'adore cet album. Il s’agit de 9 morceaux où on retrouve Seungri fermement dans son élément, et il ne serait pas exagéré d’appeler cela le meilleur moment de sa carrière solo à ce jour.

    Il y a tellement de choses à aimer dans cette piste, le chant, l'énergie contagieuse, les va-et-vient prévisibles mais agréables, et bien que le refrain ait pris un certain temps après le choc initial, c'est une piste très satisfaisante.

    Petit reproche : Elle ne correspond pas parfaitement au reste de l’album. Tout comme la manière dont The Great Gatsby aborde les thèmes d'une autre époque, une bonne partie de The Great Seungri nous ramène à une époque où l'EDM simple et contagieuse faisait fureur. C'est comme s'il prenait une partie de son expérience de DJ et composait une grande partie de The Great Seungri en se demandant : "Est-ce que les gens aimeraient danser sur ça au club ?" Et cette décision propulse The Great Seungri à de plus grandes hauteurs.

    Prenez "Where R U From" comme exemple. Avec le recul, elle aurait probablement dû être la chanson titre, faisant une bien meilleure représentante du son général de The Great Seungri. C’est toujours rafraîchissant d’entendre un artiste ne pas se prendre trop au sérieux, et cela fonctionne particulièrement bien pour cette chanson.

    Mino (Winner) apparaît à mi-chemin du morceau, et à ce stade de ses aventures en solo, son vers est espiègle et suggestif en même temps. Une petite partie de moi veut le harceler pour son approche quasi-formelle, mais l’autre partie ne s'en souci pas et veut en savoir plus sur son prochain album solo, surtout s’il le fait très bien.

    "Actually no matter where you came from

    Our destination is alike

    It’s kind of like heaven in here, but the atmosphere’s hot as hell

    Jiyong’s not here, so follow me"

    Le va-et-vient électrisant que Seungri et Mino partagent dans les derniers moments de la piste est la cerise sur le gâteau.

    [Séoulbeats] Je vous salue "The Great Seungri"

    En allant plus loin dans l’album, on pourrait penser que Seungri a vu le départ de PSY comme une opportunité pour entrer dans ses chaussures et finir ce qu’il avait commencé. Des morceaux comme "Hotline" ressemblent à une continuation de "Where R U From" moins le featuring, mais je ne m'en plains pas : Seungri délivre une voix douce sur du synthé invasif, remportant le jackpot avec le "Boom, I like it". Si cette chanson ne vous fait absolument pas bouger, même dans les derniers moments de la chanson, honnêtement, je n’ai rien d’autre à vous dire.

     

    Le reste des pistes continue cette tendance de la simplicité enivrante. "Be Friend" est un autre plaisir immédiat. Dès le départ, la chanson vous plaît avec du synthé et une percussion simple qui, une fois réunie, rappelle "Crooked" de G-Dragon. C’est joyeux, c’est victorieux, d'autant plus que les paroles impliquent Seungri cherchant à renouer avec quelqu'un. En outre, ses paroles sincères contribuent à donner une autre dimension à un morceau déjà génial.

    "Even if I fall down or tears roll down

    my life will still be strong

    So that the world can’t ignore me again"

     

    Quant à "Mollado", je ne sais pas si c’est simplement la présence de la guitare, son rythme, ou la basse à la fin de chaque refrain, mais quelque chose à est certainement influencé par "Havana". Dans cette chanson, le diable est dans les détails, tels que B.I. (iKON) pendant les versets de Seungri et la manière dont l'instrumentation se synchronise dans son introduction. Toutes ces subtilités contribuent à élever cette piste, ce qui est doublement important compte tenu de la réutilisation du sujet. J’ai toujours abordé le rap de B.I. avec un certain scepticisme, mais même la qualité de sa voix, et son couplet, bien que court, fait le travail.

    [Séoulbeats] Je vous salue "The Great Seungri"

    Comme n’importe quel président avant-gardiste, Seungri ne perd pas de temps à présenter le talent de ses nouveaux artistes et présente Anda non seulement dans "1, 2, 3!", mais aussi le chanteur Blue.D qui à récemment signé avec le label YGX dans "Love is You".

    L’un des moments les plus lents de l’album, c’est bien l'entracte entre les morceaux au rythme rapide de l’album ; soutenus par une guitare acoustique, les deux chanteurs se plaignent des sentiments de vide et d'amour perdus. La voix nasale et tendre de Seungri contraste délicieusement avec celle aérienne de Blue.D car, ils décrivent tous les deux leurs nuits comme un moyen de ne pas penser à leurs relations ratées. Globalement, bien que je souhaite que le refrain soit un peu plus percutant, l’interaction entre les deux chanteurs a plus que compensé.

    Les deux dernières pistes commencent à perdre de la vitesse. Malgré les performances vocales de Seungri, la production de "Alone" et de "Good Luck to You" rappelle les Chainsmokers. Les deux instrumentales sont paresseuses et gaspillent la bonne quantité d'accumulation que Seungri avait amassée pendant ses vers. "Alone" a un léger avantage, mais cela ne veut pas dire grand chose. En l’état actuel des choses, elles sont toutes les deux réparables, mais après avoir atteint les sommets avec "Hotline" et "Be Friend", vous ne pouvez pas vous empêcher de vous sentir déçu du potentiel non satisfait des deux dernières pistes.

    [Séoulbeats] Je vous salue "The Great Seungri"

    Dans l'ensemble, Seungri s'est finalement imposé comme artiste sur cet album. Tout, de la production aux paroles, est si individuels que vous êtes prêt à pardonner certains moments de l’album au vu de la situation dans son ensemble.

    Alors que je le détestais au début, il est devenu un chef-d'œuvre lors de lectures répétées, je peux affirmer que j'aime cet album : The Great Seungri est une fête tout droit sortie de The Great Gatsby, mais tandis que l'énigmatique Gatsby préférait se cacher de toutes les festivités, Seungri préfère être l'hôte charismatique, appréciant clairement d'être le centre d'attention. Je suis toujours indécis sur Gatsby, mais Seungri a avec cet album prouvé qu’il est vraiment digne de sa grandeur.

     

    Lien : soulbeats


    votre commentaire
  • Seungri lors de la conference de presse "The Great Seungri" (07.2018)

    Le 20 juillet, Seungri a tenu une conférence de presse au CGV Cheongdam pour célébrer la sortie de son premier album solo 'The Great Seungri'.

     

    Il a dirigé la création de son album en tant que producteur principal, tout en participant à l'écriture et à la composition de 8 titres.

     

    La chanson titre "1, 2, 3!" montre l'identité de Seungri avec des paroles remplies de métaphores. La chanson a été écrite et composée par Teddy, tandis que Seungri a participé à l'écriture et à la composition de la chanson. La seconde chanson "Where R U From" attire également l'attention des spectateurs. Mino (WINNER) y a participé en tant que featuring.

     

    Seungri a terminé la création d'un album digne de "The Great Seungri". Voici la série de questions / réponses avec Seungri.

      

    C'est votre comeback après 5 ans.

    "Je préfère travailler en groupe, mais les membres sont en pause. Je suis le seul qui reste. Je ne veux pas que nos fans se sentent seuls. Les membres, et G-Dragon en particulier, voulaient que je sois actif avant de m'enrôler. Ils m'ont dit de faire de mon mieux en tant que membre de BIGBANG, et en tant que Seungri.

    J'étais ambitieux, cette fois, en travaillant avec la meilleure équipe de production de la YG, j'ai voulu montrer ma croissance musicale et ma maturité."

     

    Vous avez travaillé avec Teddy.

    "Teddy a travaillé avec BIGBANG, G-Dragon et Taeyang, mais c'est la première fois que je travaille avec lui en tant qu'artiste solo. Il a essayé de faire une musique avec ma gaieté unique. En conséquence, '1, 2, 3!' a été créé avec une énergie joyeuse."

     

    Vous avez travaillé avec G-Dragon sur votre précédent album solo. Ressentez-vous son absence ?

    "Bien sûr, G-Dragon crée la majeure partie de la musique de BIGBANG, mais les autres membres et moi-même avons beaucoup appris. Cet album contient ce savoir-faire. Il aura bientôt des vacances, mais je n'ai pas pu recevoir de commentaires détaillés sur l'album."

     

    Vous avez un surnom, The Great Seungtsby.

    "J'ai eu une fête d'anniversaire sur une île, et c'est pour ça que les gens ont commencé à m'appeler comme ça. J'aime le film, 'The Great Gatsby'. Il comporte également un de mes acteurs préférés, Leonardo DiCaprio. Cependant, le film a une triste fin. Je ne l'ai pas vraiment compris dans le film, mais j'ai pensé à mon surnom, 'The Great Seungtsby' en faisant le titre de l'album."

     

    Seungri lors de la conference de presse "The Great Seungri" (07.2018)Seungri lors de la conference de presse "The Great Seungri" (07.2018)

    Vous faites votre retour avec un album officiel.

    "YG ne publie pas de chansons souvent. (Rires) J'aime et suis l'identité de la YG. Cependant, j'ai décidé de sortir un album depuis que je planifie de faire une tournée solo. Je n'ai pas beaucoup de succès en solo. C'est pourquoi j'ai mis plus de chansons. Aussi, je voulais montrer mon côté sincère, et mes talents d'artiste que je n'ai pas pu montrer lors des activités de groupe."

     

    Votre entreprise a du succès

    "J'étais toujours en retard avec BIGBANG dans la popularité, les looks, la danse, le chant, et même dans les shows de variétés. J'ai commencé à faire des affaires à un jeune âge. C'est difficile. Parfois, je me suis fait avoir et j'ai rencontré de mauvaises personnes. En fin de compte, j'ai acquis mon propre savoir-faire, des partenaires et une entreprise. C'est pourquoi ça a tellement bien marché. J'ai acquis de bonnes relations. Les talents d'un leader dépendent de la façon dont on regarde et perçoit les gens. Dans cette perspective, j'ai beaucoup appris de Yang Hyun Suk. Je suis vraiment reconnaissant."

     

    YG soutient de tout coeur votre retour.

    "Je pense que j'ai gagné la confiance de Yang Hyun Suk tout en étant engagé dans diverses activités. Je suis à la YG depuis longtemps, et je suis membre de BIGBANG, le groupe représentatif de la YG. C'est pourquoi l'agence m'a soutenu. Je me sens fier et responsable."

     

    Quel conseil le président Yang Hyun Suk vous a-t-il donné ?

    "Nous avons beaucoup en commun. J'apprends beaucoup de lui. J'ai entendu dire que le nombre de fois que les gens ont cherché Seungri a dépassé le nombre de fois où les gens ont cherché BIGBANG cette année, pour la première fois. Yang Hyun Suk m'a dit : C'est probablement parce que les gens ont vu ton côté sincère cette fois-ci."

     

    Seungri lors de la conference de presse "The Great Seungri" (07.2018)Seungri lors de la conference de presse "The Great Seungri" (07.2018)

    Le MV ressemble à une comédie musicale.

    "Je me suis inspiré de "Grease" et "Saturday Night Fever". Ce MV a été réalisé par Han Samin, qui a également beaucoup travaillé avec BIGBANG. Nous avons travaillé très dur pour la vidéo. Nous y avons passé du temps, travaillé en équipe avec les danseurs et pratiqué. Je suis content du résultat. Je ne sais pas s'il y a des artistes solos qui chantent et dansent sur ce style de musique. Je peux dire en toute confiance que je suis le premier dans la K-Pop."

     

    Quelle chanson préférez-vous ?

    "Chaque chanson est spéciale. Ils sont comme mes enfants. Yang Hyun Suk m'a dit de sortir 5 ~ 6 chansons. Mais je l'ai convaincu. J'ai travaillé très dur sur cet album. J'ai mis toutes les chansons sur lesquelles j'ai travaillé dans cet album."

     

    Vous avez une tournée solo à venir.

    "Je me prépare pour un concert que les gens n'ont jamais connu auparavant. Peu importe l'âge et le sexe, les gens éclateront de rire pendant le concert. L'harmonie entre la conversation et les performances fera disparaître la chaleur."

     

    Que pensez-vous du futur de la YG ?

    "C'est une question très sensible. (Rires) Je n'ai jamais voulu quitter la YG. C'est comme ma maison. Vous avez froid et faim quand vous quittez votre maison. J'aime vraiment ma compagnie. YG fait des affaires dans divers domaines, y compris les sports et les cosmétiques. YG combine différents concepts pour promouvoir la vague coréenne. J'aime vraiment la mondialisation. WINNER, IKON et BLACKPINK sont des groupes extraordinaires, mais l'agence prépare déjà les groupes qui suivront. C'est incroyable. Moi, en tant que Seungri qui dirige une entreprise et travaille en tant que membre de BIGBANG, j'affirme avec confiance que l'avenir de la YG est prometteur."

    Seungri lors de la conference de presse "The Great Seungri" (07.2018)Seungri lors de la conference de presse "The Great Seungri" (07.2018)

    Vous êtes le représentant de la YGX.

    "Yang Hyun Suk prend bien soin de moi. En même temps, je travaille avec un point de vue plus à la mode, cherchant activement de nouveaux talents. Il pourrait y avoir des artistes qui sont supérieurs à la YG. Le futur de la YG est brillant."

     

    Anda fait une apparition dans le MV.

    "YGX a recruté Anda. J'ai senti que le potentiel d'Anda exploserait si elle rencontrait une bonne équipe professionnelle pour la soutenir. Alors je l'ai repérée et l'ai fait apparaître dans le MV. S'il vous plaît, attendez avec impatience les prochaines activités d'Anda."

     

    MINO (WINNER) et B.I (iKON) ont participé en tant que featuring.

    "Il n'était pas courant que les idoles créent leur propre musique avant que BIGBANG n'arrive. G-Dragon a créé beaucoup de questions en travaillant comme chanteur-compositeur. De nombreux groupes ont commencé à faire la même chose.

    Les groupes juniors de la YG produisent également leurs propres chansons. C'est pourquoi les membres de WINNER ou d'iKON sont toujours présents dans les studios. J'ai trouvé MINO et B.I à côté pendant que je travaillais sur l'album, et je leur ai naturellement demandé de participer."

     

    Vous prévoyez de vous enrôler ? 

    "Je prévois de m'engager au début de l'année prochaine. La raison en est que je veux que BIGBANG se réunisse le plus vite possible. J'espère que les fans nous attendront, pendant ce temps."

     

    Quel est votre dernier rêve ?

    "J'ai reçu beaucoup d'amour, alors pour les 10 prochaines années, je rembourserai ce que j'ai reçu. J'espère que les membres de BIGBANG reviendront et se réuniront. Je souhaite être un bon père aussi. Pas que j'ai prévu de me marier ou que je vois quelqu'un. J'ai lu les rumeurs, mais elles ne sont pas vraies. Je me demande qui sera le prochain membre à se marier après Taeyang."

     

    Derniers mots ?

     

    "J'ai reçu beaucoup d'amour dans le cadre de BIGBANG. Cette fois-ci, je voudrais qu'on dise "Voilà pourquoi il fait partie de BIGBANG" et "Il est la raison pour laquelle BIGBANG brille", plutôt que de simplement me présenter comme le plus jeune membre. Je crois que c'est une grande opportunité, et je vais y arriver. Je suis confiant. J'ai travaillé avec les meilleures équipes et j'ai fait de mon mieux. Enfin, je voudrais remercier les fans qui ont soutenu BIGBANG. S'il vous plaît attendez avec impatience mon retour, puisque c'est mon album solo en 5 ans. Je vais même prendre des rumeurs. Ce que je n'aime pas c'est l'indifférence."

     

    Lien : bigbangupdates / YG LIFE


    votre commentaire
  • Taeyang pour le magazine Elle Korea (04/2018)

     

    Vos cheveux courts vous conviennent ?

    "Ça fait un moment que j'ai les cheveux courts. Il me reste encore du temps, mais... Jiyong voulait qu'on coupe nos cheveux ensemble. Ce numéro de ELLE sera publié après mon entrée au service militaire, alors j'ai pensé que ce serait bien de faire un photoshoot pour s'adapter à ce style."

     

    13 ans depuis le début de BIGBANG, que ressentez-vous en regardant dans le passé ?

    "J'ai juste l'impression que le temps passe très vite. Le fait que 13 ans se soient écoulés ne me semble toujours pas réel."

     

    Quelle est la chose la plus précieuse que vous ayez vécue ou accomplie grâce à BIGBANG ?

    "Rencontrer les membres de BIGBANG, c'est la chose la plus précieuse que j'ai vécue. Les membres, ainsi que le staff qui ont travaillé avec nous ont été les plus importants."

     

    Pendant tout ce temps, vous nous avez montré un style musical qui est unique à Taeyang. Vous avez dit au sujet de votre troisième album "White Night" que votre "spectre s'est élargi". Y a-t-il eu des changements en vous qui ont causé cela ?

    "Je pense que c'était le résultat des expériences que j'ai acquises en publiant régulièrement des albums avec BIGBANG et en tant qu'artiste solo. Comme le temps passe, j'ai commencé à voir ce dont je suis capable à travers un point de vue plus objectif. Je pense qu'avec chaque album, mon contenu musical se rapproche petit à petit de quelque chose qui me montre comme je suis."

     

    Taeyang pour le magazine Elle Korea (04/2018)Taeyang pour le magazine Elle Korea (04/2018)

     

    Vous devez toujours être plein de préoccupations quand vous créez de la musique. Quelle est l'origine de votre "créativité" ?

    "Je pense que tous les gens sont des artistes. Quelle que soit la forme de l'art, s'exprimer ou planifier sa vie idéale est un processus créatif. Donc, il est important que je sois toujours prêt à être inspiré à tout car, tout ce qui est dans le monde peut être une source d'inspiration. Et la plus grande source d'inspiration est "l'amour". Que ce soit l'amour d'une famille, d'un amant ou d'un proche. Comme quand nous tombons amoureux, le coucher de soleil ou le ciel nocturne que nous regardons tout le temps semble différent."

     

    Quel est le talent qui vous a permis d'être là aujourd'hui ?

    "Honnêtement, je ne peux pas dire que j'ai vraiment beaucoup de talent. Il serait plus juste de dire que j'ai quelques traits qui m'ont rendu plus approprié pour cette carrière. Il y a tellement de gens dans ce monde qui sont nés bons en quelque chose et qui sont incroyablement talentueux dans certains domaines. Je pense que ce qui est vraiment important, ce sont les gens autour de moi qui m'aident. Même si vous avez du talent, sans l'aide de personnes authentiques, cette lumière ne peut pas briller longtemps."

     

    Est-ce une prise de conscience que vous avez eue en travaillant dans votre domaine ?

    "Oui. Je crois que je reçois plus d'amour que ce que j'ai déjà. L'artiste Taeyang n'a pu exister que parce qu'il y avait des gens autour de moi qui m'ont aidé."

     

    Ne pas être une bonne personne et être un artiste exemplaire entre souvent en conflit ?

    "Je ne suis pas bon pour mentir aux gens. C'est un défaut fatal en tant qu'artiste. La sincérité est très importante pour moi, et si je veux que les gens sentent à quel point je suis sincère dans ma musique, alors je dois aussi être dans un état où je peux écouter la musique aussi simplement que possible. Pour cela, ma vie elle-même ne peut pas être un mensonge."

    Taeyang pour le magazine Elle Korea (04/2018)Taeyang pour le magazine Elle Korea (04/2018)

    Si vous pouviez aller dans une machine à remonter le temps et revenir lors d'une performance.

    "En ce moment, alors que je suis si près d'aller au service militaire, je veux honnêtement revenir au moment de chaque performance."

     

    Vous rencontrez des événements importants dans votre vie en ce moment. Honnêtement, comment vous sentez-vous ?

    "Je ne peux pas dire que je n'avais pas peur de faire de nouvelles expériences au début. À ce stade de ma vie, j'ai déjà pris de nombreuses décisions, je ressens plus d'excitation que de peur. Grâce à ça, je veux devenir une personne meilleure et plus mature."

     

    Un dernier mot pour les lecteurs ?

    "Mes fans, qui me soutiennent et m'encouragent en tant que Taeyang et en tant que Dong Youngbae, se sentent maintenant vraiment comme mes amis et ma famille. Pour les gens avec qui j'ai grandi, je ne veux pas les décevoir, que ce soit en tant que musicien ou en tant que personne. J'espère revenir bientôt et leur faire de la bonne musique et des performances intéressantes."

     

    Lien : bigbangupdates


    1 commentaire
  • Seungri pour le magazine Below KR (02/2018)

    Le plus jeune membre du groupe coréen BIGBANG, le chanteur Seungri, est également le PDG d'un label de DJs et prend le chemin de l'entrepreneuriat avec ses clubs et restaurants. Below Korea a rencontré Seungri avant l'ouverture de son nouveau club "Burning Sun" et de son nouveau projet EDM.

     

    Nous sommes curieux de savoir ce que vous faites ces jours-ci.

    "J'ai été très occupé. Je prépare actuellement un album solo comme indiqué par le président Yang Hyunsuk."

     

    Quand votre intérêt pour l'EDM a-t-il commencé ?

    "Ça a commencé par l'écoute de la chanson 'Traffic' de DJ Tiesto, que G-Dragon m'avait recommandée. C'était à l'époque où nous faisons la promotion de 'Lies'."

     

    Vous êtes aussi DJ en plus de gérer le label et les clubs. Il semble que vous ayez vu un potentiel commercial dans l'EDM, comment est-ce arrivé ?

    "Ce qui est bien avec les clubs, c'est que les activités se font tard le soir jusqu'au petit matin, donc mon travail principal n'est pas affecté. Ça ne coûte pas cher de gérer des DJs par rapport aux chanteurs. Il n'y a pas besoin de leur apprendre à danser ou de faire des tenues spéciales ou du maquillage. Vous pouvez commencer à les promouvoir avec juste une clé USB."

     

    Pour ceux que ne sont pas familiers, quel genre de label est NHR (Natural High Records) ?

    "NHR a été créé en 2016 pour réunir des talents cachés locaux, dont des DJ et des producteurs comme Glory, TPA, Sam&Sp3ck, Ferry, Milky, Danu, Ruppy, etc."

    Seungri pour le magazine Below Korea (02/2018)

    Quels facteurs recherchez-vous lors du choix des DJs à représenter ?

    "En tant que propriétaire, ce qui est important, c'est qu'ils comprennent et suivent ce que je dis. La compétence vient après. Je ne vois aucune raison d'investir mon temps dans des artistes qui ne m'écoutent pas."

     

    Depuis que vous gérer votre propre label, comprenez-vous mieux Yang Hyunsuk maintenant ?

    "Premièrement, il n'est pas facile pour les employés, y compris les artistes, d'avoir le même état d'esprit que moi ou leurs patrons. En tant que patron, je dois prendre l'initiative et donner l'exemple afin qu'ils puissent commencer à me suivre. Grâce à ça, j'ai pu me faire une idée des efforts et du travail de Yang Hyunsuk, ce qui m'a fait le respecter et l'admirer davantage."

     

    Vous gérez le "Monkey Museum" de Cheongdam et vous avez plusieurs commerces à proximité. Yang Hyunsuk a posé ses racines à Hongdae. Est-ce que vous essayez de faire la même chose à Cheongdam ?

    "Contrairement à Yang Hyunsuk, je ne possède pas le sens des affaires immobilières. Cependant, quand il s'agit des domaines pour divertir les gens, j'ai la certitude que je ferai mieux que quiconque. Donc, je suis ouvert à tout ce qui correspond à ma personnalité."

    <Monkey Museum>

    Seungri pour le magazine Below Korea (02/2018) Seungri pour le magazine Below Korea (02/2018) Seungri pour le magazine Below Korea (02/2018)

    <Aori Ramen>

    Seungri pour le magazine Below Korea (02/2018) Seungri pour le magazine Below Korea (02/2018) Seungri pour le magazine Below Korea (02/2018)

    J'ai entendu dire que vous ouvrez un nouveau club appelé "Burning Sun". De quel genre de club s'agit-il ?

    ""Burning Sun" est le prochain projet de l'équipe du "Monkey Museum" qui travaille avec moi depuis longtemps. C'est destiné à mon équipe qui voulait un endroit un peu plus grand. En priorité, je veux que l'équipe avec qui je travaille se sente bien. Que l'entreprise fonctionne ou non vient ensuite. Ça a été préparé avec l'idée que ce sera un endroit où mon équipe pourra mettre en valeur ses compétences."

     

    Qui seront les DJs résidents du "Burning Sun" ? Pourquoi avoir choisi ces DJs ?

    "Les DJs résidents seront principalement ceux du label NHR et ceux d'un autre label appelé DCTOM. Il est également prévu de faire venir des DJs étrangers et locaux. Nous planifions beaucoup de choses. Maintenant que le public écoute de plus en plus d'Hallyu, je veux que les artistes locaux puissent performer au "Burning Sun"."

    Seungri pour le magazine Below Korea (02/2018) Seungri pour le magazine Below Korea (02/2018) Seungri pour le magazine Below Korea (02/2018) Seungri pour le magazine Below Korea (02/2018)

    Gérer un club n'est pas une tâche facile. Avez-vous appris quelque chose en gérant "Monkey Museum" ? Quels sont vos savoir-faire personnels pour la gestion d'un club ?

    "Je ne sais pas tout sur les affaires et il y a beaucoup de choses que je ne connais pas, mais je connais des gens bien. Je n'ai pas de savoir-faire spécifique pour l'exploitation d'un club. Ce que je fais, c'est recruter et de faire correspondre les personnes avec leurs domaines respectifs."

     

    Avez-vous l'intention de faire des activités solo en tant qu'artiste EDM ?

    "L'album que je prépare en ce moment sera principalement de la dance music, et je me prépare à collaborer avec des DJs étrangers."

     

    Qu'est-ce que l'EDM pour vous ?

    "Énergique. Je n'écoute pas vraiment de chansons tristes. J'écoute habituellement des chansons remplies d'énergie qui me rechargent."

     

    Enfin, y a-t-il quelque chose que vous voulez dire à nos lecteurs ?

    "Je vous salue pour le moment par écrit, mais j'espère vous montrer mon visage et vous saluer correctement la prochaine fois. J'espère que vous montrerez beaucoup d'intérêt pour le "Burning Sun"."

    Seungri pour le magazine Below Korea (02/2018)

    Lien : BELOWBigbangupdates


    votre commentaire
  • Seungri pour le magazine Stream (12/2017)

    ASIA’S NO. 1 DJ CREATOR : SEUNGRI

     

    Qu'avez-vous fait récemment ?

    "Comme les vacances arrivent, j'ai été plus occupé que d'habitude. Je me suis concentré sur mes promotions et mes affaires personnelles, mais surtout, je me suis beaucoup soucié de NHR. J'ai aussi fait le DJ dans des clubs."

     

    C'est surprenant de vous voir faire le DJ dans des clubs.

    "J'aime vraiment écouter de la musique, donc je fais le DJ comme j'aime. J'utilise 4 platines pour jouer et si je suis excité, je monte même sur scène. Ce n'est pas comme si vous pouviez mieux écouter la musique si vous utilisiez 4 platines, mais si je le fais comme ça, je serais plus excité. Ça va également animer l'atmosphère. Faire le DJ est aussi un type de show."

     

    Parmi les DJs coréens, il y a un grand intérêt pour NHR. Pourquoi avez-vous créé NHR ?

    "Je voulais faire de ceux qui se trouvaient dans une situation difficile les meilleurs DJs d'Asie. L'année dernière, DJGLORY a fait le DJ dans mon club Monkey Museum et la musique était tellement bonne. J'ai donc commencé à avoir une conversation avec lui. Il aime la musique alors il a commencé à en faire lui-même et à faire le DJ mais il n'a pas eu l'occasion de se faire connaître. Je me sentais si triste. Donc, je lui ai demandé de me faire écouter toutes ses chansons. À partir de ce jour, j'ai créé NHR."

     

    Ça ne semble pas facile d'élever vos artistes au rang de DJs stars d'Asie.

    "Les scènes de festival de musique électronique sont un vrai combat pour la réservation de DJs. Le festival est bondé, mais comparé à cela, il n'y a pas assez de DJs. Au printemps, en été et en automne, il y a plusieurs festivals qui veulent des DJ. Les demandes continueront de croître encore plus à l'avenir. Conformément à ça, je veux faire de nos DJs les meilleurs d'Asie. Comme j'ai procédé pour plusieurs entreprises, j'ai accumulé beaucoup d'expérience. Je me sens sûr de mon objectif."

     

    Que pensez-vous qu'il faut pour devenir un DJ star en Asie ?

    "Selon vous, quelle est la raison pour laquelle les gens vont à des festivals ? Il y a peut-être plusieurs raisons, mais c'est surtout parce que des DJ célèbres viennent. Est-ce vraiment parce que je joue de la bonne musique que le public aime mes soirées ? Non. Ils l'aiment plus parce que je suis Seungri des BIGBANG. Il en va de même sur le marché des DJs. Puisque vous êtes DJ, il est évident que votre musicalité doit être exceptionnelle, mais vous devez également être célèbre en Asie. Je ferai de mon mieux pour les aider."

     

    Je pense que le titre "Label de Seungri BIGBANG" a plusieurs avantages pour NHR.

    "Heureusement, beaucoup de gens viennent aux fêtes que j'organise. Au début, ils sont venus pour moi, mais après le show, il y a beaucoup de gens qui sont devenus fans des différents DJs de NHR. Ce processus aide les DJs à devenir célèbres."

     

    Je pense que vous prenez vraiment soin des DJs de NHR.

    "Oui, je veux que ça se passe bien. Après un show, DJ Glory et DJ TPA sont trempés de sueur jusqu'au fond de leurs chaussures. Ils sont vraiment passionnés. Je crois que les gens comme eux ont besoin de briller."

     

    Les artistes de NHR sont exceptionnels en termes d'apparence. Lorsque vous recrutez des DJ, recherchez-vous leur apparence ou leur qualité en tant que star ?

    "Bien sûr. Je suis une personne qui fait du business. Comme mon objectif est d'aller au-delà des simples DJs star en Corée et d'en faire des DJs star dans toute l'Asie, je cherche les deux évidemment."

    Seungri pour le magazine Stream (12/2017)

    S'il vous plaît, parlez-nous de la signification de NHR (Natural High Record).

    "Je ne fume pas, donc mon club Monkey Museum est un club non-fumeurs. Honnêtement, si vous allez dans d'autres clubs, c'est rempli d'odeur de cigarettes, je voulais montrer qu'on peut profiter sans cigarettes, donc j'ai fait un club non-fumeurs. J'ai appelé 'Natural High Record' avec la même signification. Cela signifie que nous faisons de la musique qui fera que le public se sentira 'Natural High', même sans alcools ou cigarettes."

     

    Comment vos hyungs de BIGBANG et le CEO de la YG ont-ils réagi à la création de NHR ?

    "Quand j'ai pensé à faire NHR, j'en ai parlé avec mon agence. Je suis un artiste de la YG et si je n'en parle pas avec mon agence alors que je crée un nouveau label, je pense que ce n'est pas moralement juste. Cela concerne la musique alors ils m'ont tous soutenu. Ils savaient tous que j'aimais faire le DJ depuis longtemps."

     

    Vous avez sorti des musiques l'année dernière.

    "J'ai sorti 50 chansons avec NHR l'année dernière. Je les ai faites avec soin. Il n'y avait pas de chansons à succès, mais je pense que cela était très significatif. Je pense que quand un DJ possède beaucoup de chansons, c'est une force."

     

    Vous avez tenu des soirées NHR partout dans le monde. Est-ce que vous avez fait la fête aussi ?

    "C'est facile de faire la planification comme j'ai fait avec le BIGBANG World Tour. Après les concerts, j'allais toujours dans des clubs quand mes hyungs de BIGBANG rentraient au dortoir et se reposaient. Donc, je suis ami avec les propriétaires de clubs du monde entier. Avec un seul appel, je peux choisir les lieux immédiatement, donc ce n'est pas difficile."

     

    Parmi toutes les fêtes NHR, laquelle est la plus mémorable ?

    "La fête à Manille pendant les vacances de Chuseok. Quand je fais des soirées à l'étranger, je ne peux que planifier l'horaire de la fête. Donc nous ne pouvions pas voyager. Mais pour cette fête à Manille, nous avons pu faire du tourisme et nous sommes mêmes allés à Boracay, donc l'emploi du temps était mémorable. Bien sûr, la fête était aussi très bonne."

     

    Vous avez l'air d'être très proche des DJs pendant vos tournées à l'étranger. Il y a beaucoup de photos que vous avez prises ensemble sur Instagram.

    "Bien sûr. Nous sommes devenus très proches après avoir voyagé ensemble à l'étranger. Non seulement avec les artistes de NHR, mais j'essaye aussi de rester proche des employés des restaurants que je possède. DJ Danu était également un employé à temps partiel au bar que j'ai possédé. Je lui ai demandé pourquoi n'essaies-tu pas ça et c'est comme ça qu'il a commencé à faire le DJ. Même lorsque j'ai des opinions différentes lorsque je travaille avec eux, j'aime discuter en ne disant pas tout de suite mon opinion, mais à la place "Le public n'appréciera-t-il pas plus si cela se fait de cette façon ?". Avec BIGBANG, je suis le plus jeune. Mais ici, je suis le leader, alors je ressens beaucoup de responsabilités."

     

    Vous semblez être passionnés par tout. Les festivals sont populaires partout dans le monde alors que pensez-vous de tenir votre propre festival plus tard ?

    "Le marché des festivals est bondé partout dans le monde. Même si ça se déroule bien, il ne se tient que 3 jours par an, donc c'est difficile de faire des profits. Je veux faire des stars, pas de festival en lui-même."

     

    Avez-vous un label que vous considérez comme modèle ?

    "Premièrement, j'aime Spinnin' Records. Monster Cat est un label canadien qui fait principalement de la musique forte, mais j'aime beaucoup. S'il vous plaît, écoutez-le ! Marshmello est également sous ce label."

     

    Pour finir, veuillez nous parler des plans futurs et de la vision de NHR.

    "Comme je l'ai mentionné plus tôt, mon but est de faire un label de DJs star qui représentent l'Asie. Donc, je travaille dur dans divers domaines, je vais essayer d'apporter de bonnes choses à l'avenir."

     

    Lien :


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique