• Seungri pour le magazine Below Korea (02/2018)

    Seungri pour le magazine Below KR (02/2018)

    Le plus jeune membre du groupe coréen BIGBANG, le chanteur Seungri, est également le PDG d'un label de DJs et prend le chemin de l'entrepreneuriat avec ses clubs et restaurants. Below Korea a rencontré Seungri avant l'ouverture de son nouveau club "Burning Sun" et de son nouveau projet EDM.

     

    Nous sommes curieux de savoir ce que vous faites ces jours-ci.

    "J'ai été très occupé. Je prépare actuellement un album solo comme indiqué par le président Yang Hyunsuk."

     

    Quand votre intérêt pour l'EDM a-t-il commencé ?

    "Ça a commencé par l'écoute de la chanson 'Traffic' de DJ Tiesto, que G-Dragon m'avait recommandée. C'était à l'époque où nous faisons la promotion de 'Lies'."

     

    Vous êtes aussi DJ en plus de gérer le label et les clubs. Il semble que vous ayez vu un potentiel commercial dans l'EDM, comment est-ce arrivé ?

    "Ce qui est bien avec les clubs, c'est que les activités se font tard le soir jusqu'au petit matin, donc mon travail principal n'est pas affecté. Ça ne coûte pas cher de gérer des DJs par rapport aux chanteurs. Il n'y a pas besoin de leur apprendre à danser ou de faire des tenues spéciales ou du maquillage. Vous pouvez commencer à les promouvoir avec juste une clé USB."

     

    Pour ceux que ne sont pas familiers, quel genre de label est NHR (Natural High Records) ?

    "NHR a été créé en 2016 pour réunir des talents cachés locaux, dont des DJ et des producteurs comme Glory, TPA, Sam&Sp3ck, Ferry, Milky, Danu, Ruppy, etc."

    Seungri pour le magazine Below Korea (02/2018)

    Quels facteurs recherchez-vous lors du choix des DJs à représenter ?

    "En tant que propriétaire, ce qui est important, c'est qu'ils comprennent et suivent ce que je dis. La compétence vient après. Je ne vois aucune raison d'investir mon temps dans des artistes qui ne m'écoutent pas."

     

    Depuis que vous gérer votre propre label, comprenez-vous mieux Yang Hyunsuk maintenant ?

    "Premièrement, il n'est pas facile pour les employés, y compris les artistes, d'avoir le même état d'esprit que moi ou leurs patrons. En tant que patron, je dois prendre l'initiative et donner l'exemple afin qu'ils puissent commencer à me suivre. Grâce à ça, j'ai pu me faire une idée des efforts et du travail de Yang Hyunsuk, ce qui m'a fait le respecter et l'admirer davantage."

     

    Vous gérez le "Monkey Museum" de Cheongdam et vous avez plusieurs commerces à proximité. Yang Hyunsuk a posé ses racines à Hongdae. Est-ce que vous essayez de faire la même chose à Cheongdam ?

    "Contrairement à Yang Hyunsuk, je ne possède pas le sens des affaires immobilières. Cependant, quand il s'agit des domaines pour divertir les gens, j'ai la certitude que je ferai mieux que quiconque. Donc, je suis ouvert à tout ce qui correspond à ma personnalité."

    <Monkey Museum>

    Seungri pour le magazine Below Korea (02/2018) Seungri pour le magazine Below Korea (02/2018) Seungri pour le magazine Below Korea (02/2018)

    <Aori Ramen>

    Seungri pour le magazine Below Korea (02/2018) Seungri pour le magazine Below Korea (02/2018) Seungri pour le magazine Below Korea (02/2018)

    J'ai entendu dire que vous ouvrez un nouveau club appelé "Burning Sun". De quel genre de club s'agit-il ?

    ""Burning Sun" est le prochain projet de l'équipe du "Monkey Museum" qui travaille avec moi depuis longtemps. C'est destiné à mon équipe qui voulait un endroit un peu plus grand. En priorité, je veux que l'équipe avec qui je travaille se sente bien. Que l'entreprise fonctionne ou non vient ensuite. Ça a été préparé avec l'idée que ce sera un endroit où mon équipe pourra mettre en valeur ses compétences."

     

    Qui seront les DJs résidents du "Burning Sun" ? Pourquoi avoir choisi ces DJs ?

    "Les DJs résidents seront principalement ceux du label NHR et ceux d'un autre label appelé DCTOM. Il est également prévu de faire venir des DJs étrangers et locaux. Nous planifions beaucoup de choses. Maintenant que le public écoute de plus en plus d'Hallyu, je veux que les artistes locaux puissent performer au "Burning Sun"."

    Seungri pour le magazine Below Korea (02/2018) Seungri pour le magazine Below Korea (02/2018) Seungri pour le magazine Below Korea (02/2018) Seungri pour le magazine Below Korea (02/2018)

    Gérer un club n'est pas une tâche facile. Avez-vous appris quelque chose en gérant "Monkey Museum" ? Quels sont vos savoir-faire personnels pour la gestion d'un club ?

    "Je ne sais pas tout sur les affaires et il y a beaucoup de choses que je ne connais pas, mais je connais des gens bien. Je n'ai pas de savoir-faire spécifique pour l'exploitation d'un club. Ce que je fais, c'est recruter et de faire correspondre les personnes avec leurs domaines respectifs."

     

    Avez-vous l'intention de faire des activités solo en tant qu'artiste EDM ?

    "L'album que je prépare en ce moment sera principalement de la dance music, et je me prépare à collaborer avec des DJs étrangers."

     

    Qu'est-ce que l'EDM pour vous ?

    "Énergique. Je n'écoute pas vraiment de chansons tristes. J'écoute habituellement des chansons remplies d'énergie qui me rechargent."

     

    Enfin, y a-t-il quelque chose que vous voulez dire à nos lecteurs ?

    "Je vous salue pour le moment par écrit, mais j'espère vous montrer mon visage et vous saluer correctement la prochaine fois. J'espère que vous montrerez beaucoup d'intérêt pour le "Burning Sun"."

    Seungri pour le magazine Below Korea (02/2018)

    Lien : BELOWBigbangupdates

    « Seungri pour le magazine Stream (12/2017)Taeyang pour le magazine Elle Korea (04/2018) »

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :