• Taeyang pour le magazine GQ Korea (12/2017)

    Il ne vit pas en pyjama dans une grande maison soignée avec un jardin comme dans "I Live Alone" mais il vit au milieu de la musique avec l'imprudence du mot "Passion".

    Taeyang pour le magazine GQ Korea (12/2017)

    Veste orange pastel 10 Corso Como. T-shirt Nike. Collier d'un styliste.

    J'ai lu toutes vos interviews [passées] avec GQ. J'ai remarqué que vous avez parlé de vos projets futurs dans la plupart d'entre eux. Vous avez dit que vous tomberiez amoureux, feriez une tournée mondiale, et que vous sortiriez une chanson avec juste du chant. Vous avez accompli chacun d'eux.

    "C'est vrai ? Haha. J'ai été un peu surpris quand vous l'avez mentionné. J'ai dit ces choses à ce moment-là..."

     

    Que reste-t-il [à accomplir] maintenant ?

    "Compte tenu de ma musique, je suis finalement parvenu à la conclusion que la musique qui reflète ma vie peut rendre les autres plus proches (de la musique) et de ma sincérité. Plus je fais de la musique, plus je ressens que ma vie est une priorité. Je sens que je peux faire plus de musique sincère quand je m'inspire de diverses circonstances de ma vie. Je sens que ma vie se reflète dans tout ce que j'exprime."

    Taeyang pour le magazine GQ Korea (12/2017)

    T-shirt blanc Nike. Collier d'un styliste.

    Vous ne pensiez pas comme cela avant ? Dans la musique par exemple, vous agissiez d'une manière qui correspond à un certain type de performance ?

    "Le travail est venu en premier, et la sortie d'une chanson était la priorité dans le passé. Je me suis précipité pour sortir quelque chose plutôt que de penser à mon avis personnel. Mais si je n'avais pas été comme cela avant, je ne serais pas l'homme que je suis aujourd'hui."

    Taeyang pour le magazine GQ Korea (12/2017)

    Veste de smoking Prada. T-shirt Nike Vintage. Basket Nike.

    Dans les stages de BIGBANG, vous êtes tellement différent d'avant. On dirait que vous jouez vraiment sur scène.

    "J'ai vraiment essayé de montrer mon vrai moi et j'ai changé naturellement. Je ne veux pas parler d'âge, mais je ne peux pas non plus ignorer le temps. Mes pensées sont devenues plus simples et plus claires."

     

    Je me souviens très bien que vous vouliez faire certaines choses, mais que votre compagnie s'y opposait, alors vous deviez persuader. Cela a-t-il changé aussi ?

    "Il a fallu 4 ans pour terminer mon deuxième album parce que nous avions des conflits de l'époque. J'ai beaucoup changé d'avis après 'Eyes, Nose, Lips'. Je pensais à quel genre de musique puis-je faire maintenant et ensuite la chanson est sortie quand j'ai décidé de parler de moi. Tant de gens ont aimé la chanson alors j'ai pensé que la bonne musique venait d'histoires sincères."

    Taeyang pour le magazine GQ Korea (12/2017)

    Jersey New York Nike. Veste orange Louis Vuitton.

    Alors le troisième album, WHITE NIGHT, est plus vous-même ?

    "Je pense que cet album contient ce que je ressens et ce que j'aime en ce moment, presque toute mon identité est là. J'ai fait 99% de ce que je voulais. Ce que je regrette le plus, ce sont les relations. J'ai réalisé que c'était la chose la plus importante. Les relations avec les gens, avec le travail. Mon attitude avec les gens a changé. J'étais une personne fermée, mais (après) j'ai ouvert mon esprit."

     

    Je ne suis pas sûr que ce soit une chose facile à faire. Je pense qu'avoir une relation (avec les gens) est aussi une sorte de talent. Comment était-ce possible pour vous ?

    "Si j'exprime ce que je ressens, je né à nouveau. haha"

    Taeyang pour le magazine GQ Korea (12/2017)

    Veste Burberry. T-shirt gris Nike Vintage. Jean et ceinture noire d'un styliste.

    Si quelqu'un vous demande "Avez-vous changé ?" Quelle serait votre réponse ?

    "Il y a des choses qui ont changé, je peux définitivement dire que ce sont de bons changements (pour moi)."

     

    À mon avis, l'une des choses qui n'a pas changé, c'est que vos êtes une personne "sincère". Je pense que vous rêvez toujours avec passion comme un enfant.

    "Je pense que je ne serais plus capable de faire de la musique si ça change. Il ne m'est pas possible de faire quelque chose si je ne peux pas le faire avec tout mon cœur ou si ça ne me passionne pas."

    Taeyang pour le magazine GQ Korea (12/2017)

    Manteau en velours côtelé Lemer. T-shirt NikeBotte Nike.

    Récemment, vous avez jeté un œil aux trainees qui apparaissent dans Mix Nine. Comment est-ce ? Votre participation était très brève et le show ne montrait que votre discours encourageant, donc je ne sais pas vraiment ce que vous ressentiez.

    "J'étais prêt à tout quand j'ai essayé d'être chanteur et c'est comme ça que je le suis devenu. Ils sont vraiment, vraiment capable de tout. Ils font tout ce qu'ils ont appris, ils travaillent dur sans condition. Ils ne réfléchissent pas ou ne sont pas prêts pour la lutte au sujet de quels genres de chanteur ils sont, quels genres de musique, quels genres de stage."

     

    Vous avez utilisé le mot 'lutte', donc je veux vous demander ceci, je pense que la personne qui a de l'énergie pour la passion pure a aussi beaucoup de colère. Mais je ne vous ai jamais vu en colère jusqu'à maintenant.

    "C'est vraiment étrange. J'ai ce côté de moi, mais il n'a jamais été montré. Je ne me fâche pas, mais je suis vraiment une personne directe. Je suis celui qui dit le plus de mauvaises choses au staff parmi les membres. J'ai aussi parlé (aux gens) de cette façon à la télé, mais il a été édité. Seuls des mots chaleureux ont été diffusés. Le staff pourrait avoir du mal à travailler avec moi, mais maintenant, je sais comment réparer les choses en parlant bien."

    Taeyang pour le magazine GQ Korea (12/2017)

    Col roulé et T-shirt Nike Vintage. Manteau Giorgio Armani. Jean d'un styliste.

    Quelle chanson est votre préférée dans cet album ?

    "Je les aime vraiment toutes. Haha. Mais si je dois choisir, c'est 'Intro'. J'essaie toujours de montrer le thème ou la couleur de l'album dans l'intro. Je pense que cette chanson montre l'image de WHITE NIGHT."

     

    La dernière chanson est aussi importante que la première de l'album. La dernière chanson contient toujours un excellent chant.

    "Je pense. Je veux toujours mettre une image de quand le soleil est le plus chaud dans la dernière chanson. Je n'ai jamais fait de compromis sur la première et la dernière chanson de mon album."

    Taeyang pour le magazine GQ Korea (12/2017)

    Les gens ont souligné que cet album est trop court vu que c'est un album complet. 

    "Je suis d'accord. Il aurait dû contenir au moins 10 chansons. En tant que créateur, je suis satisfait d'avoir fait 8 chansons et de les mettre toutes. Ça aurait été bien si j'avais mis plus de chansons, mais si je l'avais fait, je ne pourrais pas le sortir cette année. J'ai commencé tôt cette année et j'ai fait une chanson par mois." 

     

    Vous avez l'habitude de polir et d'affiner une chanson, mais maintenant vous passez rapidement à l'étape suivante.

    "Compte tenu de ma carrière, si je ne le fais pas de cette façon, je pense que cela prendra trop de temps pour que je sois satisfait. J'ai pris autant de temps pour mon deuxième album. Je me suis fatigué à écouter les chansons que j'ai faites en me demandant 'Est-ce que ça va ?' Et j'ai réalisé que ce genre de lutte n'est pas bon pour moi."

    Taeyang pour le magazine GQ Korea (12/2017)

    Sweat et jean d'un styliste. Basket Nike.

    Que pensez-vous du fait que cet album a été mieux reçu à l'étranger que en Corée ?

    "Eh bien, je suis content que ça ait été apprécié à l'étranger. Haha. Mais j'aimerais une bonne réaction en Corée. Parce que je suis un chanteur qui chante en coréen."

     

    Est-ce important d'obtenir un bon avis de la part de la Corée ?

    "Ce n'est pas important où, mais ma force est de chanter en coréen. Ma voix ne me semble pas gênante pour les étrangers quand je chante en coréen. Je grandissais en écoutant de la musique étrangère, mais mon émotion est basée sur la Corée. En fait, les fans étrangers chantent ma chanson du début à la fin, même s'ils ne connaissent pas le sens des paroles."

     

    Lien : GQ Koreaalwaystaeyang

    « TNP - Taeyang à Singapour : Charme et sueur mais la chemise est restée (10.2017)Seungri pour le magazine Stream (12/2017) »

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :